Focus Risques d’inondations

Déc 19, 2022 | Risques

Présentation des données de l’application Où vivre concernant le risque inondation en France.

Découvrez la vidéo FOCUS

La loi du 30 juillet 2003 a institué une obligation d’information des acquéreurs et locataires (IAL) d’un bien immobilier sur certains risques majeurs auxquels ce bien est exposé. Cela concerne, pour les critères naturels, les plans de prévention des risques naturels (inondations et glissements de terrain), les zones de sismicité et le potentiel radon. Le contenu des documents IAL est-il pertinent pour couvrir l’ensemble des risques naturels ? Sont-ils suffisamment mis en avant dans les annonces immobilières ? Sont-ils bien étudiés par les acquéreurs ? Nous en sommes peu convaincus, et il existe peu d’évaluations sur ces sujets.

Nous ne prétendons pas ici vous informer sur tous les risques naturels en chaque endroit du territoire, mais vous communiquer des informations fiables pour vous permettre d’approfondir localement ces questions. Ainsi, nous avons sélectionné plusieurs données qui nous semblent pertinentes sur les risques suivants :

  • Inondations et risques de submersion marine
  • Avalanches
  • Séismes
  • Mouvements de terrain
  • Incendies de forêt

Le risque inondation

Le risque inondation est un risque naturel majeur qui peut toucher l’ensemble du territoire et impacter fortement l’environnement, les vies humaines et l’activité économique.

PPRI (ex PPS et PER), PHEC, TRI, DDRM, DICRIM, PGRI, PAPI, SLGRI, ZIP, ZICH, SCHAPI, APIC, BDHI… Ces dernières décennies, le sujet a été traité à de multiples échelles et par un grand nombre d’acteurs avec une participation entremêlée des acteurs scientifiques, politiques, administratifs et services de secours. Il en ressort, pour le citoyen prévoyant, un patchwork de cartes plus ou moins accessibles, plus ou moins datées, et à des échelles variées avec des secteurs ruraux peu traités.

A notre connaissance, la seule donnée homogène sur les zones inondables à l’échelle du pays a été réalisée en 2011 par l’Etat dans le cadre de l’évaluation préliminaire des risques d’inondation. Nous sommes parvenus à récupérer et consolider cette donnée. Il existe 2 types d’Enveloppes Approchées d’Inondations Potentielles :

  • Les EAIP « débordements de cours d’eau » correspondant à une compilation des données existantes (PPRI, AZI, PHEC) visant à tracer les contours théoriques des évènements extrêmes et prenant en compte les talwegs et petits cours d’eau.
  • Les EAIP « submersion marine » considérant une hausse d’un mètre du niveau de la mer due au changement climatique.
Les enveloppes approchées des inondations potentielles ne prennent en considération ni les ruptures de digues ni les ruissellements de surface et n’ont pas vocation à être analysées à une échelle inférieure au 1/100000ème.

Habiter en zone bleue ne signifie pas forcément habiter en zone inondable mais nécessite de porter une attention particulière à ce critère. Mieux vaut également se renseigner par rapport aux limites de constructibilité de certains PPRI, à la croisée entre logiques de gestion des risques, de développement économique et de politique.

Les arrêtés de catastrophe naturelles

Toujours sur le risque inondation, nous avons cartographié à partir de la base de données GASPAR, les Arrêtés de Catastrophe Naturelles recensés depuis 1982, commune par commune. Cela n’entre pas dans le détail de la localisation des sinistres mais permet de connaître la redondance des évènements ayant abouti à un classement en Arrêté de Catastrophe Naturelle, commune par commune.

Pour aller plus loin, on vous encourage à consulter le site catastrophes-naturelles.ccr.fr pour retrouver tous les Arrêtés ou le site Géorisques pour aller plus loin en termes d’habitat. N’hésitez pas à vous rendre sur le site Où-vivre pour découvrir cette fonctionnalité ainsi que toutes celles que propose l’application !

L’équipe Où Vivre

Commentaires récents

Aucun commentaire à afficher.